Quelques jours après Richard Branson, au tour de Jeff Bezos de se lancer dans le tourisme spatial. Pendant 11 minutes, l’équipe de néo-astronautes constituée par le fondateur d’Amazon s’envolera au-dessus de la ligne de Kármán (100 kilomètres au-dessus de la mer), avant de redescendre sur Terre. Un voyage express, néanmoins historique, qui enverra pour la première fois des êtres humains dans l’espace au bord d’un vaisseau Blue Origin, le concurrent de SpaceX, fondé par Jeff Bezos. Le tout a évidemment été conçu en tant que gros événement marketing et devrait nous proposer de très jolies images (Jeff Bezos décolle volontairement de jour).

Si vous risquez d’arriver en retard, vous devriez rater la majorité du spectacle. La mission de Blue Origin sera très courte. La montée dans l’espace durera quatre minutes et sera suivie d’un vol parabolique de trois minutes… avant un retour sur Terre d’approximativement quatre minutes.

Combien coûte ce ticket pour les étoiles ?

Ce premier vol a été mis aux enchères pour la place du quatrième passager pour 28 millions de dollars (23,7 millions d’euros). Les prochains vols devraient être moins coûteux, entre 200 000 et 250 000 dollars. Des sommes comparables à la société Virgin Galactic, mais loin des coûts de SpaceX dont le premier vol orbital coûterait 55 millions de dollars (46 millions d’euros) par passager.

Hélène samson