Un livre permet de parler directement au cœur de son lecteur. Alors que je sollicite votre confiance pour que nous transformions, ensemble, notre ville, il me semble indispensable de vous raconter – moi aussi avec mon cœur, en toute sincérité – ce qui m’anime. En me présentant à la Mairie de Paris, je ne cherche pas une fonction. Je ne cherche pas la notoriété. Je ne cherche pas à participer aux petits jeux partisans.

Ni à devenir un personnage incontournable de notre paysage politique national. Ce n’est pas de la fausse modestie : mon ambition est bien plus grande. Je ne cherche qu’une chose. Répondre à un défi. À un défi collectif, pour nous, pour nos enfants. Paris est la plus belle ville du monde. Paris, c’est la ville où, personnellement, je suis allé à la rencontre de moi-même. Paris m’a apporté la sérénité : d’introverti j’y suis devenu extraverti.

Paris m’a 7 permis, à ma façon et sans que je l’aie voulu, de conquérir le monde : j’y ai embrassé une carrière de chercheur grâce à laquelle j’ai sillonné l’Europe et les États-Unis, et finalement le monde entier. Paris est aussi la ville où j’ai connu l’engagement politique : à travers le club de réflexion fédéraliste EuropaNova, première étape d’un parcours européen qui m’a amené à siéger au conseil scientifique de la Commission européenne. Paris est encore la ville où je me suis pleinement investi dans le monde associatif, aux côtés de l’artiste Patrice Moullet, pour développer la technologie au service de l’innovation musicale et de l’inclusion du handicap
Extrait du livre Le Nouveau Paris