Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Présidentielle 2022

-36J -18H -28Min -5Sec

Vudailleurs.com

LE PARTI DES LIBERTES DENONCE LE PASSE-DROIT VOTE A L’ASSEMBLEE NATIONALE AU BENEFICE DE LA FONDATION LVMH ET DEMANDE AU SENAT DE REPOUSSER CE TEXTE

D’après le président du parti des  Libertés SERGE FEDERBUSCH   
Fait inédit dans notre République, un amendement législatif a subrepticement validé le permis de construire illégal donné à la fondation LVMH, pour un projet purement privé, un bâtiment de 47 mètres de haut au milieu du bois de Boulogne.
La qualité architecturale réelle ou supposée de ce projet ne doit pas faire oublier l’évidence : cet édifice pouvait être construit ailleurs que dans cet espace boisé classé. Les terrains des ZAC des Batignolles ou de Masséna-Bruneseau, par exemple, en milieu déjà urbanisé, seraient mieux adaptés. Il est encore largement temps d’arrêter ce saccage du bois de Boulogne : les fondations du bâtiment sont à peine achevées.
La justice française est bafouée comme elle l’a rarement été au bénéfice d’intérêts puissants. Comment redonner à nos concitoyens la confiance qu’ils n’accordent plus aux institutions quand ils voient que ce qui est permis à un est refusé à tous les autres ?

Le Parlement ne saurait se transformer en chambre d’appel des jugements et le PARTI DES LIBERTES exhorte le Sénat à jouer son rôle en repoussant cet amendement scandaleux.

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!