Après la mobilisation des unités de production de sa branche Parfums & Cosmétiques pour
fabriquer et distribuer gratuitement des gels hydroalcooliques en grande quantité, LVMH s’engage
pour aider à répondre au manque de masques constaté aujourd’hui en France.

LVMH a réussi, grâce à l’efficacité de son réseau mondial, à trouver un fournisseur industriel chinois
capable de livrer dix millions de masques en France dans les prochains jours (sept millions de
masques chirurgicaux et trois millions de masques FFP2). L’opération pourra être renouvelée durant
au moins quatre semaines dans des quantités similaires (soit environ 40 millions de masques).

Afin de sécuriser cette commande dans un contexte extrêmement tendu et de permettre à la
production de commencer dès aujourd’hui, Bernard Arnault a souhaité que LVMH finance
intégralement la première semaine de livraison, soit environ cinq millions d’euros.
Le Groupe LVMH assurera ensuite la gestion, la livraison et le dédouanement de l’ensemble des
livraisons.
Grâce à cette contribution et à la mobilisation de son réseau, LVMH devrait acheminer les premiers
masques aux autorités sanitaires françaises en début de semaine prochaine.