Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Présidentielle 2022

-42J -22H -25Min -30Sec

Vudailleurs.com

Martin Luther King revient sur le devant de la scène

Dans un contexte de tensions politique élevé à Washington et alors que Joe Biden vient d’être tenu en échec dans sa volonté de réformer le code électoral américain, ce lundi marque la journée annuelle de commémoration de la mémoire de Martin Luther King aux États-Unis. Les démocrates se battent pour faire adopter deux textes de loi qui harmoniseraient les conditions d’exercice du droit de vote aux Etats-Unis alors que beaucoup d’Etats américains tentent de durcir l’accès au vote des minorités et de redessiner les cartes électorales.

Cette année, le Martin Luther King Day a donc une saveur particulière. C’est un jour de dialogue national entre les races.

54 ans après sa mort, Martin Luther King et ses combats sont toujours au cœur de la société américaine. Intervenant le 3ème lundi de chaque mois de janvier, autour de la date de naissance de l’ancien pasteur, le Martin Luther King Day est un jour, férié, où les Américains célèbrent ce pasteur.

Aujourd’hui, une statue du pasteur domine Washington. Installée depuis une dizaine d’années, Martin Luther King occupe une place centrale depuis plus d’un demi-siècle. Même l’Amérique blanche des pères fondateurs célèbre Martin Luther King, mais tout le monde reconnait aussi que son combat reste inachevé. Atteindre l’égalité entre les races, rêvée par MLK est un combat d’actualité mené par Joe Biden, qui milite en ce moment même pour faciliter l’accès des minorités aux bureaux de vote, mais pour l’instant sans succès.

Mais les lois « John Lewis » et « Liberté de voter » ont en réalité toutes chances d’échouer au Sénat, où les démocrates ont 51 voix (y compris celle de la vice-présidente Kamala Harris) et les républicains 50. Ces derniers devraient recourir au flibuster, dispositif qui bloque tout texte n’obtenant pas 60 sur 100.

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!