Patrick Le Lay est le fils de Jean Le Lay, ingénieur, et de Gabrielle Collin. La famille Le Lay vit pendant la Seconde Guerre mondiale à Plémet, commune où se réfugie à l’été 1942 la famille d’Abraham Drucker (père de Michel Drucker), médecin de campagne arrêté sur dénonciation peu de temps auparavant. Alors que Pierre Le Lay, frère de Jean, accueille Lola Drucker (enceinte de Michel à ce moment) à la gare de Rennes, cette dernière est arrêtée par un officier de la Gestapo avec son fils aîné Jean car elle n’a pas de papiers en règle. Pierre Le Lay qui parle couramment allemand, s’interpose et fait passer Lola Drucker pour sa femme, ce qui sauve la famille Drucker

 

Vice-président de TF1 lors de la privatisation de la chaîne en avril 1987, Patrick Le Lay succède à Francis Bouygues comme président-directeur général le 11 octobre 1988. Il positionne la chaîne sur un créneau grand public et fait de sa chaîne le leader en Europe.

En 2001, Patrick Le Lay signe un contrat d’exclusivité avec Endemol pour racheter les droits concernant toutes les futures émissions de télé-réalité produites par Endemol.

À partir du 22 mai 2007, il est président du conseil d’administration de la chaîne, laissant la direction générale à Nonce Paolini. En novembre 2007, il remporte à New York l’Emmy Award du meilleur directeur de télévision.

Le 27 juillet 2008, il annonce qu’il va quitter progressivement TF1. Le 31 juillet 2008, il démissionne de son poste de président du conseil d’administration de TF1.

Anne Lemone