Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Présidentielle 2022

123J 02H 42Min 37Sec

Vudailleurs.com

« Ah ! Non ! C'est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire... oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme... »

Monsieur le correspondant du site « Cercle des Libéraux » (27 avril 2014)

Certes, grâce au concours de Wikipédia, vous avez rédigé quelques lignes sur l’histoire des déportations, mais vous avez négligé la raison de cette commémoration : la déportation de 1939-1945.

Vous avez négligé son originalité : réalisée dans un monde civilisé, par un peuple fleuron de cette civilisation, par des hommes, des fonctionnaires, obéissant « mécaniquement » à des ordres comme dans l’expérience de Milgram (à mon tour de vous proposer la recherche à laquelle on doit se livrer pour comprendre).

Vous avez négligé son originalité, car si vous aviez poursuivi votre recherche sur ce même site, vous auriez constaté, dans les 42 exemples cités, qu’il existait une spécificité historique, ancienne et permanente, de la déportation des juifs.

La spécificité ? D’abord parce qu’elle se terminait presque toujours par leur mise à mort, principalement au cours de la période que nous commémorons. Le « fleuron de la civilisation européenne » a conduit une guerre d’extermination « jusqu’à la dernière seconde, alors même qu’il perdait toutes les guerres. »

La spécificité encore ? « Entre 1939 et 1945, tous les juifs de tous les pays, de tous les âges, de toutes les conditions ont vu progressivement leur destin se confondre », l’exemple en France étant le « statut des juifs », les lois d’exception, le Vel d’hiv… Même destin pour ceux qui se paraient de leur titre d’anciens combattants ou de leur Légion d’Honneur.

La spécificité enfin ? L’anéantissement s’est voulue planétaire, les juifs étant poursuivis  partout dans le monde, jusqu’à Shanghai, a écrit Hannah Arendt  pour décrire « la banalisation du mal ».

Voilà ce que vous auriez pu dire, voilà ce que nous aurions aimé entendre. Peut-être est-ce ce qui a été dit !

 G.Levy

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!