Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-173J -10H -40Min -42Sec

Vudailleurs.com

Notre-Dame : pourquoi les Français sont-ils si attachés au monument original ?

Maurice Culot a été cité par The Telegraph: «C’est comme si Disney entrait dans Notre-Dame». Observateur Continental a décidé d’en savoir plus. Maurice Culot nous a précisé que «les informations reçues sur Notre-Dame ont été fournies par ce journaliste anglais [du Telegraph] qui m’a donné des informations qu’il possédait. Elles étaient sûrement incomplètes, mais c’était suffisant pour se faire une idée de la manière dont l’aménagement de Notre-Dame était imaginé par le clergé, par le chanoine [Gilles] Drouin». En effet, le diocèse a conçu un projet comprenant des interventions d’artistes contemporains, un nouvel éclairage, des bancs à roulettes et des phrases bibliques projetées sur les murs, précise aussi Le Figaro

Quelle a été votre grande surprise?

– Ma grande surprise, c’est que je pensais que Notre-Dame était un ensemble qui était géré par des architectes des monuments historiques qui ont une formation pour rénover les cathédrales. Et, non. Il y a une petite dissociation entre la restauration de la toiture, des combles, des façades, et l’intérieur qui, apparemment, leur échappe pour une raison qui m’échappe aussi, je dois dire. 

Que voulez-vous en particulier signaler?

– Donc, mon intervention [dans The Telegraph] visait aussi à dire qu’on est quand même devant un monument qui relève du patrimoine mondial et qu’on ne peut pas faire n’importe quoi en tout cas à l’intérieur [avec] cette idée de un peu moderniser la cathédrale en faisant un showroom liturgique avec des dioramas [Peinture panoramique sur toile présentée dans une salle obscure afin de donner l’illusion, grâce à des jeux de lumière, de la réalité et du mouvement] dans les chapelles, [avec] des projections de phrases en chinois. 

Quel est l’intérêt de projeter des phrases en chinois?

– Si, j’ai bien compris, la raison pour laquelle on projette des phrases en chinois, c’est pour inciter les Chinois à acheter plus de bougies. C’est une réponse de Monsieur Drouin qui explique son projet, qu’ à partir du moment où on va projeter en chinois, on va vendre beaucoup plus de bougies. Ce n’est quand même pas à l’échelle de Notre-Dame de Paris, la vente des bougies, non? Peut-être qu’il s’agit de bougies extrêmement artistiques, mais je ne le sais pas. C’est comme le choix des peintures qu’on va mettre sur les murs. Maintenant, on ne parle plus de peintures mais de tapisseries. Mais commandées à qui? Et qui représentent quoi? Qui va réflecter le caractère homogène? Quel va être le cahier des charges? Donc, tout cela est très flou. Il n’y a pas beaucoup de transparence. 

Que savez-vous du nouveau projet pour Notre-Dame?

– Le peu que nous avons vu, c’était une chapelle qui était montrée en deux parties, avec des vitraux modernes et la même chapelle avec des peintures modernes sur l’autre mur, et tout cela avec des projections: un son et lumière. Il ne manque plus qu’une chapelle avec Esmeralda et sa chèvre. 

Quelles sont les raisons évoquées par le clergé?

– Une raison avancée par le clergé est que la moitié des visiteurs ne savent pas ce qu’est une cathédrale. Et, que, donc, il faut leur expliquer par des projections et des mises en scène bibliques de ce que c’est une cathédrale. Mais, vous savez, 90% des gens, qui visitent le Panthéon à Rome, ne connaissent rien de l’histoire de Rome et on ne va pas commencer à mettre des chapelles du Panthéon avec des dioramas. Cela n’aurait pas de sens.

Est-ce que les chapelles animées ne seraient pas une bonne solution? 

– Il ne faut pas non plus être trop trivial dans ces choses là. Peut-être, que cette solution de chapelles animées peut être une bonne solution – mais pas pour Notre-Dame – ou pour une église qui en aurait besoin car il n’y aurait pas assez de fréquentation. Mais, la fréquentation ne se pose pas à Notre-Dame. Ce n’est pas au clergé de s’occuper des aménagements intérieurs d’une église. Ils ont autre chose à faire. Ils ont tellement d’autres missions. Ils ne sont pas formés pour ce monde. Il faut que les responsables des monuments historiques, qui sont des gens très compétents, s’occupent aussi de l’intérieur. Il n’y a aucune raison de différencier l’intérieur de l’extérieur. Notre-Dame, c’est un tout. 

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!