Dur d’affronter le froid et les jours qui raccourcissent. Pour booster ses défenses immunitaires et échapper aux virus hivernaux, faites les bons choix nutritionnels ! Car l’alimentation est un allié indispensable pour garder la forme jusqu’au printemps !

Légumes

La lentille est une petite légumineuse riche en protéines. 45 829 tonnes de lentilles ont été récoltées en 2019. La lentille verte du Puy-en-Velay AOP (Appellation d’origine protégée) bénéficie d’un terroir volcanique et du fameux foehn, un vent sec qui la rend plus tendre et rapide à cuire. Les lentilles vertes du Berry IGP (Indication géographique protégée), cultivées dans les départements de l’Indre et du Cher, ont une saveur de châtaigne.

Principalement produite dans le Nord-Pas-de-Calais et en Picardie, la racine d’endive, récoltée au champ, est ensuite replantée dans l’obscurité et la chaleur, afin de faire ressortir ses feuilles blanches bordées de jaune. Privilégiez l’endive de pleine terre Label rouge charnue et croquante. 145 664 tonnes d’endives ont été récoltées en 2019.

Artichaut de Jérusalem, artichaut d’hiver ou encore poire de terre, le topinambour revient à la mode. Le saviez-vous ? Sa plante peut atteindre 2,5 mètres de haut. Confit en papillote avec un peu de sucre, il se marie très bien avec la noisette.

Viande

La pintade se distingue par son goût délicat de gibier. La France en est le premier producteur et consommateur européen. La filière compte 1 000 éleveurs pour une production de 26 millions de pintades en 2019. La pintade fermière Label rouge est élevée en plein air pendant 94 jours et pèse environ 2 kg. Le chapon de pintade, élevé 154 jours, est plus gras et peut atteindre 3 kg. Mets privilégié des fêtes de fin d’année, cette viande blanche, très juteuse, s’accompagne volontiers de fruits et de miel. Pour garder une viande moelleuse, cuisez-la au four à 130 C° pendant 2-3 heures avec un petit suisse à l’intérieur.

Produit de la mer

La coquille Saint-Jacques est principalement pêchée le long des côtes normandes et bretonnes par des bateaux appelés « coquilliers ». 19 307 tonnes ont été débarquées en 2019 dans les halles à marée françaises. Cette pêche est très réglementée pour laisser le temps à la ressource de se reconstituer chaque année. La saison se déroule du 1er octobre au 15 mai dans des tranches horaires et des zones de capture très strictes. Privilégiez la « coquille Saint-Jacques fraîche et entière Label rouge », qui s’ouvre très facilement au couteau. Déposez quelques noix rapidement saisies à la poêle sur une crème de topinambour, c’est un régal.

Fromages

Différents bries sont produits dans le bassin parisien. Le Brie de Meaux AOP, moulé à la main à l’aide d’une « pelle à Brie », est affiné pendant 4 semaines. Le Brie de Melun AOP, de couleur jaune paille, est plus prononcé en goût car son affinage dure plus longtemps. Il existe aussi le Brie de Coulommiers, le Brie de Provins ou le Brie de Nangis, l’un des plus doux.

Le Bleu de Gex Haut-Jura AOP est produit à partir du lait de vaches Montbéliardes. Il se présente sous la forme d’une meule de 6 à 9 kg avec un persillé fin et une pâte blanche crayeuse. Ce fromage peut tout à fait se fondre en raclette. Chaque année, 550 tonnes sont produites en France.

En Corse, le Brocciu AOP est le seul fromage d’appellation fabriqué à partir du petit lait de brebis et/ou de chèvre, le liquide résiduel issu de la fabrication d’un premier fromage. Ce « lactosérum » est délicatement chauffé pour former les petits grains de fromage frais restants, qui sont ensuite moulés en crottin. 269 tonnes ont été produites en 2019.

Les autorités sanitaires recommandent aux populations fragiles de ne pas consommer de lait cru ni de fromages au lait cru. Ces préconisations concernent :

  • Les jeunes enfants, et particulièrement ceux de moins de 5 ans ;
  • Les femmes enceintes ;
  • Les personnes immunodéprimées, c’est-à-dire les personnes déjà malades, très fatiguées voire hospitalisées.

 

Fruits

La mandarine serait originaire de Chine. Quant à la clémentine, originaire d’Algérie, elle serait née d’un croisement entre un mandarinier et un oranger. La clémentine de Corse IGP, à l’écorce lisse et fine, est cultivée entre mer et montagne dans la Plaine orientale de l’île de beauté. 34 358 tonnes de clémentines et de mandarines ont été récoltées en 2019 en France.

Fruit à coque à la saveur lactée, la noisette est cultivée principalement en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie. La noisette de Cervione IGP de Haute-Corse a des notes de sucre roux. Avec la poudre de noisette, il est possible de cuisiner de très bons sablés parfumés aux zestes d’agrumes. 11 659 tonnes de noisettes ont été récoltées en 2019.

Les citrons sont produits en petite quantité dans les Alpes-Maritimes, en Corse et dans les territoires d’Outre-mer (Guyane, Guadeloupe, île de La Réunion), car ils ne supportent pas le gel. Leur jus adoucit les plats épicés et leur zeste réveille les desserts. Le Citron de Menton IGP, de forme oblongue et « cabossée », a une acidité douce caractéristique. 10 044 tonnes de citrons ont été récoltées en 2019.

Sources : AgresteFranceAgriMerInstitut national de l’origine et de la qualitéwww.lapintade.eu. ministère de l’agriculture