Le Mouvement de la Ruralité, excédé par les attaques incessantes envers le monde rural, sur les bruits, les odeurs, ses activités économiques, sportives, ludiques traditionnelles par des associations animalistes, des activistes, et depuis plusieurs mois par le gouvernement via sa ministre de l’écologie, Barbara Pompili, a décidé d’alerter les parlementaires LREM.

Ainsi, dans les prochaines semaines, dans tous les départements les délégations du Mouvement de la Ruralité iront rencontrer les députés et sénateurs LREM pour leur exposer l’ensemble des griefs subis par les acteurs du monde rural.

Les dernières décisions de la ministre de l’Écologie visant volontairement à faire disparaître les chasses traditionnelles, le laxisme du gouvernement sur l’agri-bashing ou le chasse-bashing, seront autant de sujets abordés pour dénoncer la mauvaise gestion de l’espace rural français par le gouvernement.

Toutes les composantes de la ruralité seront les bienvenues pour s’associer à la délégation LMR : fédérations de chasse, associations spécialisées, syndicats agricoles, circassiens, etc.

Les fédérations, associations, syndicats et autres représentants de la ruralité qui souhaitent s’associer aux délégations devront contacter les présidents départementaux (coordonnées sur le site lemouvrural.fr 

Le Mouvement de la Ruralité sera présent dans toutes les manifestations de défense du monde rural en commençant par les chasses traditionnelles dès le 18 septembre et continuera ses actions avec les élections présidentielle et législatives, fort de son score prometteur aux dernières élections régionales de Nouvelle-Aquitaine.