Le prix de littérature de vudailleurs qui se déroulera le 22 Juin  2021 en présence des 10 membres du jury récompensera le livre sur le thème de l’Ecologie portant un regard différencié et rafraîchissant.

Pour ce faire, les jurys ont décidé d’utiliser 4 critères d’analyse :

  1. Lisibilité et pédagogie
  2. Intérêt par rapport au sujet
  3. Utilité du livre
  4. Appréciation générale

 

Ce prix s’inscrit dans la philosophie défendue par le site vudailleurs.com. Cette plateforme propose à ces internautes des contenus exigeants, développe une approche renouvelée de l’actualité et aborde des sujets de réflexions en dehors des standards dominants.

Comme l’indique Marie-Claude Batier, la présidente du jury du prix de littérature 2021 

Les livres en lice sont :« Pour son premier prix littéraire VUDAILLEURS a choisi de sélectionner des ouvrages consacrés à donner une vision humaniste de l’écologie. Au-delà des sentences et des anathèmes sur les comportements humains, stérilisant la réflexion constructive, chacun des auteurs sélectionnés proposent des perspectives nouvelles voire innovantes, chacun avec un angle de vue différent ».

Editions Jouvence

  1. Carl DE MIRANDA : Un monde heureux est-il encore possible ?
  2. Michel Maxime EGGER : se libérer du consumérisme

 

Editions Albin Michel

Jean de Kervasdoué et Henri Voron : Les écolos nous mentent !

 

Editions Yves Michel

Christine Marsan : L’Intelligence collective

Editions Fayard 

Hugo Clément : Journal de guerre écologie 

Edition Rocher

Guillaume Sommerer : Placements Verts, Mythes et réalités

VA Edition 

Jean-Paul Oury : GRETA A TUÉ EINSTEIN

 

A PROPOS DE VUDAILLEURS :

Vudailleurs.com est une plateforme offrant un service d’interface dans l’accès aux informations, contenu, services ou biens édités à ses 50 000 abonnés. L’homme est positionné au centre de la démarche en proposant tous les jours de nouveaux articles comme autant de pistes de réflexion et de connaissance à travers interviews, communiques de presse, tribunes et vidéos.

Pour garantir la stricte indépendance des contenus, la ligne éditoriale a fait le choix de refuser toute annonce publicitaire, car la liberté éditoriale à l’égard des annonceurs, des pouvoirs publics, politiques, économiques, idéologiques, et religieux est la condition nécessaire d’une information libre et de qualité.