Qu’avait la BBC que le Times, journal historique britannique, ne possédait pas encore pour asseoir son emprise médiatique?
Une station de radio, d’ailleurs montée par un ancien de la BBC. C’est ainsi se souhaite de développer le Times, dans un contexte de crise pourtant difficile pour les médias, la presse étant plus touchée que la radio qui a su gagner des auditeurs pendant le confinement. Mais la radio elle-même est apparue pendant la grippe espagnole, nous rappelle le site de Times Radio, le nom donc de ce nouveau média. Elle est ici le fruit d’un partenariat entre le quotidien The Times, l’hebdomadaire Sunday Times et le groupe Wireless, qui détient déjà d’autres stations comme Talkradio.

Lundi matin a donc sonné les débuts de cette radio dite d’expertise « éclairée », pour contrer le « trop de débats politiques » de la pourtant très suivie matinale de Radio 4 (groupe BBC), Today, qui fixe généralement l’agenda politique. Ici sur Times Radio, Boris Johnson a été le premier invité mais le groupe dit vouloir éviter les « entretiens inutilement contradictoires ». Pas de controverse donc, et une bande-son quotidienne pour les personnes en télétravail.

Sahara Cohen

Sahara Cohen